La sophrologie, alliée d’un allaitement réussi

Vous avez probablement déjà entendu parler de la sophrologie dans le cadre de la préparation à la maternité ?
Vivre pleinement et sereinement sa grossesse, atténuer les divers petits maux du quotidien lors de ces neuf mois, renforcer la confiance en soi et en son bébé, s’accorder un moment pour soi et pour accueillir nos émotions en cette période où beaucoup de choses bougent, se projeter en tant que maman…beaucoup de femmes font appel à la sophrologie au cours de leur grossesse.

Mais saviez-vous que la sophrologie est aussi d’une aide précieuse pour réussir et vivre sereinement son allaitement ?
 
breast-feeding-1582923_1280
Rien ne semble plus naturel que nourrir son bébé au sein : lors de la grossesse, le corps commence déjà à se préparer à physiologiquement à l’allaitement. Quant à bébé, la succion est un des tout premiers réflexes qu’il acquiert à la naissance.

Et pourtant, l’allaitement n’est pas si instinctif : reconnaître quand bébé a faim, quelles positions adopter, rythme et durée des tétées… Bébé prend-il correctement le sein? Boit-il suffisamment? L’allaitement est un apprentissage, aussi bien pour la maman que pour le bébé.
L’arrivée d’un premier enfant, suivi de l’apprentissage immédiat de l’allaitement peut être source d’inquiétude.
Or un tel stress empêche de profiter pleinement de la rencontre avec bébé, et s’il est trop fort peut même perturber le réflexe d’éjection du lait lors de la tétée, ou en diminuer la production.

Allaiter son bébé, ou le nourrir au biberon est un choix personnel qui appartient à la maman, aux parents.
Mais nombreuses sont les mamans, désireuses d’allaiter qui abandonnent rapidement lorsque les premières difficultés apparaissent, par manque d’information ou sous le coup du stress. Alors comment faire pour réussir à mettre en place son allaitement en toute tranquillité? Qu’apporte la sophrologie dans tout cela?

Anticiper, se renseigner, et pourquoi pas entrer en contact avec une professionnelle de l’allaitement?

Il y a un côté technique à l’allaitement : Comment ça fonctionne? Quelles positions adopter? Quelle doit être la fréquence des tétées?
Pas de secret, une des clés pour mettre en place un allaitement de manière la plus fluide possible, est de prendre le temps, tranquillement, de se renseigner en amont.

Vous pouvez trouver beaucoup d’informations sur des sites internet spécialisés tels que sur le site de la leche league.
Il peut aussi être intéressant de rencontrer une conseillère en lactation, avant votre accouchement, afin de pouvoir poser toutes vos questions et d’obtenir des conseils. Ce contact avec une spécialiste, peut aussi être rassurant lors de la mise en place de l’allaitement ou par la suite, si de nouvelles interrogations arrivent.
Professionnelle de l’allaitement à la maternité ou conseillère en ville, plusieurs possibilités s’offrent à vous.
 
sophrologie allaitement

L’apport de la sophrologie

La sophrologie est un allié précieux à chaque étape de l’allaitement : mise en route (et même avant), maintien, évolution et adaptation, dépassement d’éventuelles difficultés, reprise du travail…

• Se projeter en confiance

Certaines femmes enceintes reçues à mon cabinet ont développé, au cours de leur grossesse, le projet d’allaiter leur bébé. Mais pour différentes raisons – croyances limitantes, manque de confiance, mauvaise expérience d’un proche…- elles craignent de ne pas en être capable.

J’ai peur de ne pas réussir à allaiter

La pratique de la sophrologie va permettre d’apprendre à se détendre, à prendre du recul sur cette peur, à lâcher les « on dit » et à (ré)apprendre à se faire confiance : confiance en les capacités physiologiques de notre corps, confiance en nos capacités d’apprentissage, confiance en notre bébé.

• Chasser le stress et préserver le réflexe d’éjection

Le réflexe d’éjection du lait lorsque bébé se met à téter, est un réflexe naturel.
La bouche du bébé stimule le mamelon de la maman, l’information que bébé tête est relayée au cerveau par le système nerveux et en réponse, l’hypophyse sécrète des hormones, dont l’ocytocine.
Sous l’effet de cette hormone, les alvéoles qui stockent le lait vont être comprimées, et le lait va être éjecté dans les canaux jusqu’au mamelon.

allaitement sophrologie
Le réflexe d’éjection peut être ralenti ou inhibé par plusieurs facteurs, et notamment le stress et l’anxiété.
La pratique de la sophrologie va aider à maintenir un état de détente, de concentration et de pleine conscience, propice à l’arrivée du réflexe d’éjection lors des tétées. Certains exercices pourront être appris et utilisés lors des tétées en cas de difficultés.

• Tirer son lait

Le fonctionnement du réflexe d’éjection qui inclut le contact du bébé comme stimulus explique qu’il est parfois plus difficile de faire venir le réflexe d’éjection lorsque l’on tire le lait, séparée du bébé.
La sophrologie pourra alors apporter des techniques de projection et de visualisation afin de conditionner ce réflexe, et ainsi faciliter le tirage.

• Récupérer, se ressourcer

L’arrivée d’un bébé, avec les soins à prodiguer à notre petit bout et les nuits interrompues, ce n’est pas toujours de tout repos.
La sophrologie peut vous apprendre à optimiser les moments de pause, à en profiter pour vous détendre et récupérer. Elle vous aidera aussi à continuer d’être à l’écoute de vos propres besoins, à ne pas vous oublier. Une fatigue intense peut nuire à long terme sur la production de lait, mais sans aller jusque là, il est important de continuer à prendre soin de soi, et de trouver son équilibre lors de ces premiers mois parfois très denses!

• Dépasser les difficultés et développer ses ressources

Certaines imprévus peuvent apparaitre au cours de l’allaitement. La sophrologie vous permettra de développer les ressources et les capacités dont vous pensez avoir besoin : calme, patience, persévérance… et à accueillir les éventuelles difficultés avec calme et recul.

• Savourer pleinement le moment présent

On en parle beaucoup, mais heureusement tout n’est pas difficulté dans l’allaitement. Bien au contraire, l’allaitement c’est aussi un contact, un lien fort, un moment de connexion entre la maman et le bébé, un moment de bonheur.
La pratique de la sophrologie peut aussi vous apprendre à mettre entre parenthèses tout ce qui n’est pas important, à savourer pleinement ce moment, mais aussi de manière plus générale chacun de ces premiers instants partagés avec bébé, à 2, à 3, en famille.

• Reprendre le travail sereinement

La reprise du travail est souvent source de stress et de fatigue pour une maman : confier bébé, s’en occuper la nuit, combiner travail, rôle de maman et responsabilités de parent, gérer le quotidien. Pour les mamans qui ont l’intention de poursuivre l’allaitement, c’est un cap parfois délicat car à cela s’ajoute l’organisation à mettre en place pour tirer son lait.
La sophro sera alors un coup pouce utile pour aborder ce cap avec sérénité et éviter que la fatigue ou le stress ne viennent perturber la lactation !

Pour en savoir +

Sophrologue et jeune maman, mon expérience et mon propre apprentissage de l’allaitement m’a donné l’envie de développer des outils sophrologiques en soutien aux mamans allaitantes, dans le respect de leur projet.
Vous avez des questions? N’hésitez pas à me contacter au 07 83 87 63 10, ou via le formulaire dans la rubrique « Contact ».
 
>> Accompagnements sophrologie en périnatalité

 
sophrologie lille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>