Petite histoire pour positiver !

C’est l’histoire de deux amis qui marchaient dans le désert.
 A un moment, ils se disputèrent et l’un des deux donna une gifle à l’autre. Ce dernier, endolori mais sans rien dire, écrivit dans le sable :
« Aujourd’hui mon meilleur ami m’a donné une gifle ».
Ils continuèrent à marcher puis trouvèrent un oasis, dans lequel ils décidèrent de se baigner.
Mais celui qui avait été giflé manqua de se noyer et son ami le sauva. Quand il se fut repris, il écrivit sur une pierre :
« Aujourd’hui mon meilleur ami m’a sauvé la vie ».
 
Celui qui avait donné la gifle et avait sauvé son ami lui demanda :
« Quand je t’ai blessé tu as écrit sur le sable, et maintenant tu as écrit sur la pierre. Pourquoi ? »
L’autre ami répondit :
« Quand quelqu’un nous blesse, nous devons l’écrire dans le sable, où les vents du pardon peuvent l’effacer. Mais quand quelqu’un fait quelque chose de bien pour nous, nous devons le graver dans la pierre, où aucun vent ne peut l’effacer. »
 


 
« Inscrire dans le sable », superficiellement, tout en légèreté, « graver dans la pierre » plus profondément et durablement : deux images parlantes pour décrire notre implication émotionnelle envers un événement et sa place dans nos pensées et notre mémoire.
 
sophrologie lille

Cette histoire nous conseille d’inscrire nos contrariétés dans le sable…pas si facile !

Nos pensées ont tendance à s’arrêter sur les situations négatives car elles touchent notre égo, notre image, et ce à quoi nous nous identifions. Une déception, un échec… et on en vient vite à revivre le scénario mentalement, décomposer l’enchaînement des choses, chercher des explications, juger et se juger…
Ce ressassement entraîne un effet d’exagération et de déformation de la réalité : l’individu a tendance à filtrer involontairement les informations, et à retenir seulement celles qui confirment son point de vue.
Et à force de « ruminer » les mêmes pensées négatives, les frustrations prennent de l’importance dans notre vécu et dans notre mémoire, elles « se gravent dans la pierre ».
 
Lors des pratiques, la sophrologie invite à observer ressentis et situations sans jugement ni analyse. Cette approche – appelée phénoménologique – permet de prendre la distance émotionnelle nécessaire pour lâcher-prise et apaiser ses pensées, et progressivement apprendre à accorder moins d’importance et d’énergie aux petits tracas du quotidien.
 
wasquehal croix lille marcq en baroeul

Pourquoi ne pas profiter davantage des pensées positives?

Quant aux pensées agréables, aux réussites, aux projets accomplis avec succès, et tout simplement toutes les petites choses qui nous donnent le sourire, qui nous font du bien, nous animent et nous motivent, notre attention s’y arrête souvent moins longtemps.
 
En sophrologie, on s’appuie sur son vécu positif, on cherche à mobiliser ce qui va bien en soi. Il ne s’agit pas d’ignorer les difficultés mais de savoir prendre du recul et reconnaître nos expériences réussies et nos ressources, et s’en servir pour dépasser une difficulté et avancer sereinement.
 


 

Ressasser du positif au coucher pour se lever du bon pied !

Voici un petit exercice pour apprendre à vous ressourcer de vos vécus positifs.
Chaque soir, avant de vous endormir, arrêtez-vous quelques minutes sur un moment agréable de la journée, aussi simple soit-il : le message d’un ami, un moment de partage, de complicité, des rires, un petit succès, une découverte…
Prenez quelques minutes pour revivre cet instant… et observez votre humeur au réveil !

Pour aller plus loin

Cette histoire, symbolique, permet d’illustrer certaines concepts. Mais la sophrologie est avant tout une discipline qui se pratique et s’expérimente! Renseignez-vous sur les accompagnements individuels et les séances en groupe.

crédits photos: Dune
Creative Commons Creative Commons Attribution-Share Alike 2.0 Generic License   by  dingopup 
et : Happy
Creative Commons Creative Commons Attribution 2.0 Generic License   by  *Bárbara* Cannnela 

One Comment

  1. Pingback: Petite histoire pour positiver ! • Sophro ...

Comments are closed