Sophrologie et développement personnel – Témoignage

sophrologie et développement personnel

Après une douzaine de séances ensemble dans une démarche de gestion du stress et de développement personnel – d’abord en séances partagées chez elle avec ses amis et colocataires, puis en cours collectifs au cabinet à Wasquehal – Barbara (le prénom a été changé), 32 ans, nous fait un retour sur son expérience.
Une réflexion précise et riche, et une belle plume!


 

Ma première expérience de sophrologie était très loin de l’expérience et des bienfaits que je vis aujourd’hui en séance collective. La sophrologue guidait un travail de visualisation où j’étais allongée, les yeux fermés. Résultat : je me suis assoupie et je n’ai pas profité de la séance.
 
Avant d’arriver en région lilloise, j’ai également pratiqué des séances de relaxation avec une thérapeute qui enseigne notamment le Tai-Chi et le Qi Gong. J’ai appris une chose fondamentale avec elle : dans les pays occidentaux, quand on parle de détente, on a tendance à s’oublier, soi, son corps, ses sensations, à les mettre au repos, voire en berne (on se détend sur le canapé, on regarde un film ou une série, on sort pour se changer les idées, on fait du shopping, ou que sais-je encore).
 
Elle m’expliquait que dans les pays orientaux, la détente passe par un travail sur le corps et ses sensations. C’est ce que j’ai retrouvé dans les séances de sophrologie de Léa, un travail de détente en pleine conscience, en position assise et/ou debout, les yeux fermés pour se centrer sur soi en portant une attention à sa respiration, aux sensations subtiles du corps (chaleur, frisson, mouvement des organes internes, sensation de la peau, etc.).
 
Le travail de visualisation est également au programme, mais en complément pour imprimer des images réconfortantes et stimulantes. Léa guide les séances avec des mots simples, précis et accessibles à tous.
 
La séance comporte des exercices de respiration en pleine conscience, puis selon les séances divers exercices de détente. En fin de séance individuelle et collective, il y a un moment d’échange pour tenter de mettre des mots sur les ressentis, et ce, sans jugement ni analyse. Il s’agit simplement d’accueillir ces ressentis, de les identifier. Ces échanges permettent aussi de constater qu’ils sont parfois partagés, parfois différents selon les personnes. A chacun d’être attentifs aux siens.
 
sophrologie lille
La détente en pleine conscience a des effets tant relaxants que tonifiants. En fonction de mon état avant la séance, mes ressentis pendant et après une séance varient, mais j’en ressors toujours plus vivifiée et consciente. Je me souviens d’une séance de sophrologie particulièrement efficace. J’étais arrivée plutôt fatiguée ce samedi matin-là. Après les exercices, j’en suis ressortie pleine d’énergie, les batteries rechargées pour faire un footing et retourner à mes activités.
 
La détente passerait par le « lâcher-prise », on peut entendre et lire beaucoup de choses sur ce principe, sans toutefois savoir ce qu’il recouvre concrètement. J’ai appris que le lâcher-prise peut être parfois difficile, voire désagréable comme sensation, par exemple lorsqu’on ne veut pas lâcher certaines tensions. Se détendre, se relaxer consciemment n’est pas un comportement inné, cela s’apprend, et relève aussi d’une certaine volonté. Les séances me permettent alors de mieux me connaître et de mieux vivre avec et dans mon corps et les sensations qu’il m’exprime.
 
En séance, je profite pleinement des bienfaits de la respiration en pleine conscience et ses effets relaxants. En dehors des séances, j’utilise ces techniques pour m’aider à gérer les situations parfois stressantes au travail ou m’aider à me concentrer dans mes compétitions sportives. J’ai souvent des interventions publiques à faire, je sens alors parfois le stress monter d’un coup. Au lieu de le laisser m’envahir, je me focalise alors sur des exercices de respiration vus en séance. Le résultat est immédiat, les sensations du stress s’estompent.
 
On parle souvent de l’importance de « vivre l’instant présent » ou encore d’être dans l’« ici et maintenant », là aussi, comment faire ? Je dirai que la sophrologie propose de mettre en application ce principe : vivre l’instant présent n’est rien d’autre que se connecter à l’essence de la vie, notre élan vital, le souffle.

 
Merci Barbara pour ce beau texte.
Vous pouvez retrouver d’autres retours dans la rubrique Témoignages.
 
Pour aller plus loin :
>>> Séance individuelle
>>> Venez à plusieurs pour des Séances partagées
>>> Cours collectifs
 
 

credits photos :
rain drops on lotus
jasleen kaur

One Comment

  1. Pingback: Témoignage : Confiance en soi, concours et sophrologie • Sophro So Zen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>